Comment se calcule la côte d’une œuvre ou celle d’un Artiste ?

Présenter le fruit de ses créations à travers les galeries d’art est plutôt source d’hésitation pour l’artiste. Les œuvres ne seront que rarement appréciées à leur juste valeur. Seulement, il n’est pas de principe de passer à travers cette entité, parfois quelques indices suffisent pour donner une idée de la côte d’une œuvre d’art.

Côté basé sur le matériel

Le matériel employé doit être calculé en fonction de sa valeur marchande. D’une part, tout dépend de la qualité, la préciosité et la rareté de l’équipement. Certes l’aspect matériel est en majeure partie responsable de la valeur de l’œuvre final. L’aspect visuel compte énormément, l’harmonisation et la complexité des couleurs utilisées. La justesse du dessin s’apprécie qu’il soit de forme cubiste, abstraite ou expressionniste. D’ailleurs, un connaisseur sait reconnaitre automatiquement l’effet hasardeux de l’effet exprès. D’autre part, la qualité technique trouve un intérêt primordial dans le prix d’une œuvre d’art. En effet, la pérennité de cette dernière est liée au savoir-faire de l’artiste. Un objet d’art ne pourra traverser les siècles qu’avec une bonne technique lors de sa création. Cela consiste par exemple pour le peintre au respect de la substance grasse sur maigre. Par ailleurs, la côte d’une œuvre d’Art résulte de sa durée de vie et de la qualité des matériaux de fabrication.

L’œuvre de l’artiste

Le prix d’un objet d’art doit être apprécié en fonction de son auteur. La notoriété de ce dernier est le critère principal d’influence. Cela se détermine selon le parcours et le diplôme de l’artiste. L’acheteur pourra dès lors se confier sur le potentiel artistique de l’auteur ainsi que de la plus-value de la pièce. Entre autres, le format est également un point permettant d’évaluer la côte d’une œuvre d’Art. À part cela, le temps de travail et la complexité de la pièce artistique doivent être inclus au moment de son estimation de prix.

Les spécificités du marché de l’art

Avoir une clientèle propre est différent d’être représenté par une agence ou une galerie. Il est préférable de comparer le travail d’un artiste avec son analogue. Ainsi, garder un prix constant peu importe l’œuvre est idéale car c’est une erreur d’inclure la valeur sentimentale dans l’estimation des pièces d’arts. Sachez qu’un artiste débutant est conseillé d’utiliser un barème de prix selon différents facteurs. En effet, le marché de l’art doit également être pris en compte. Cela peut se faire en faisant quelques recherches sur internet.