Nos conseils pour bien assurer une œuvre d’Art exposée chez soi

Lorsqu’on a une œuvre d’art, sachez qu’elle n’est jamais à l’abri des vols ou des incendies. Vous trouverez dans cet article comment bien protéger ses œuvres d’art.

Faire évaluer la valeur de l’œuvre

Pour bien assurer une œuvre d’art exposée chez soi, il faut avant tout faire estimer sa valeur. Pour ce faire, vous devez faire appel à des commissaires-priseurs, des experts d’art spécialisés, des antiquaires ou des marchands spécialisés. Ces experts vous fourniront des informations sur la matière de l’œuvre, sa date de réalisation, sa forme, son prix d’acquisition, son titre, sa dimension, son ancienneté, son créateur, son authenticité et sa valeur marchande actuelle. Cette estimation vous permettra ensuite aux organismes d’assurances de déterminer et de fixer la valeur d’assurance de votre œuvre.

Opter pour un organisme d’assurance

Les organismes d’assurance permettent aux particuliers de protéger leurs œuvres d’art contre les risques de vols et contre les imprévus. Sachez qu’il existe trois types d’assurance pour les œuvres d’art exposées chez soi, notamment :

– l’assurance multirisque habitation : ce premier type d’assurance est destiné aux œuvres d’art dont la valeur actuelle ou valeur réelle ne doit pas excéder les 3 000 euros. Dans ce cas, votre œuvre comptera parmi les meubles et les biens assurés avec votre domicile. Il est à noter que votre œuvre d’art sera assurée en cas d’incendies, de cambriolages, d’explosion ou de catastrophes naturelles ;

– l’assurance d’objet d’art à valeur déclarée : pour bénéficier de ce deuxième type d’assurance, le propriétaire de l’œuvre d’art doit faire une déclaration de valeur au moment de la souscription d’un contrat d’assurance. Cette valeur devrait être estimée par des experts. Le montant de l’assurance doit être évalué suivant la valeur de l’œuvre d’art ;

– l’assurance œuvre d’art en valeur agrée : ce troisième type d’assurance est destiné aux propriétaires qui possèdent plusieurs œuvres d’art dont ils ignorent sa valeur globale. Outre les couvertures d’explosion, d’incendie, de catastrophe naturelle et de dégât d’eau, l’assurance œuvre d’art en valeur agrée assure également les ouvres d’art en cas de casse ou de prêt à un tiers. Pour ce dernier type, la valeur de l’assurance sera évaluée suivant la variation du marché de l’art.

Prendre des mesures de sécurité

En général, que ce soit pour vos œuvres d’art ou pour votre habitation, il faut toujours penser à prendre des mesures de sécurité. Vous trouverez ci-joint quelques conseils pour protéger vos œuvres et votre habitation également :

– faites installer des systèmes d’alarme : cette première option est très utile lorsque vous dormiez le soir ou lorsque vous quittiez votre demeure ;

– renforcez vos portes et vos fenêtres : vous pouvez par exemple opter pour les fenêtres résistantes et les portes blindées ;

– posez des marques personnelles à l’arrière des tableaux : ces marques vous permettront d’identifier facilement vos œuvres d’art ;

– trompez les voleurs : par exemple si vous sortez, laissez les lumières allumées, ainsi les voleurs croiront qu’il y a quelqu’un dans votre maison.