La valeur exceptionnelle de l’art antique

 L’art est un mot qui est catégorisé par plusieurs définitions. Étant favorisé au niveau sociétal, donner une définition exacte de l’art est encore difficile. Pour de multiples civilisations, en plus d’être complexe, l’art a une place importante dans tous les domaines de la société. Selon certaines caractérisations, l’art ne peut exister sans l’intervention de l’homme. Ainsi, le naturel n’est pas un art. Il est manifesté par des compétences. L’art est un ensemble de techniques qui a comme objectif d’obtenir un résultat attendu. De plus, l’art rime avec beauté. Le côté esthétique domine sur l’aspect physique. En général, l’art est un ensemble de procédés qui vise un résultat particulier en reflétant un côté harmonieux et qui a été effectué par l’homme. Depuis des millénaires, l’art a été classifié selon des époques précises. À travers des siècles d’histoire, l’art est devenu intemporel et valeureux.

L’art antique, toute une histoire à savourer

L’art antique est un héritage, qui se manifeste à travers les vestiges architecturaux et les monuments. L’art et les diversités artistiques se valorisent à travers le temps. Pour les Européens, cette période est définie par la découverte de l’écriture et les différents mouvements religieux. Les grands bâtisseurs ont érigé des richesses colossales, qui représentent un témoignage de connaissances et de compétences.  

L’art antique est divisé par quelques étapes, qui forgent l’histoire. À l’instar de l’art égyptien qui est un art symbolique. Des techniques ont été utilisées afin de réaliser les objets de valeurs, comme les papyrus ou les coudés. Aussi, l’art grec est mythologique. Quant à l’art romain, il s’inspire de l’art grec et se rapporte à la divinité.

La magie de l’art égyptien

L’art égyptien allie beauté et religion. Les rites sacrés relatent les traditions en mentionnant l’esthétique de l’art à partir des ustensiles utilisés, de la décoration de différents lieux et aussi, la façon dont les habits sont confectionnés. Les dessins archéologiques égyptiens reflétaient la présence des divinités, mais aussi le savoir au quotidien et les mœurs. Dans le royaume égyptien, l’art est représenté partout. Cette facette fait de l’Egypte, un pays riche culturellement et traditionnellement. Cette richesse est démontrée par les œuvres artistiques, comme les tombes et la peinture murale.

Les silex taillés et les gravures pariétales représentaient l’art dans la majorité du territoire égyptien. Aussi, l’art funéraire est un chef d’œuvre atypique qui démontre la valeur de l’art égyptien. Les pyramides font partie de l’essence-même de la civilisation égyptienne. La grande pyramide a une hauteur de plus de 146 mètres. Elle a façonné l’image de l’Egypte en démontrant un savoir-faire unique et une puissance complexe, qui a émerveillé le monde entier jusqu’à nos jours. En outre, les statuts royaux, des portraits divins, sont des reliques qui témoignent une croyance ancienne perpétuée jusqu’à aujourd’hui.

La valorisation de l’imaginaire et l’art Grec

L’influence et l’imagination des philosophes ont façonné l’art grec. L’art a subi une transformation générale où les œuvres artistiques sont crées pour représenter l’histoire présente dans le futur. Ainsi, l’art a commencé à rivaliser et à copier la nature. De surcroît, l’art grec a prospéré dans le temps, grâce à la sculpture et à l’architecture. De plus, l’art mineur, à l’instar, des pièces de monnaie et de bijoux, n’a cessé de monte en valeur à travers les siècles, qui se sont écoulés. Pour les grecs, la peinture est synonyme de noblesse. Pour les Italiens, Léonard de Vinci est le personnage éternel qui a instauré la beauté de la peinture et des productions artistiques. Quant aux Grecs, Polygnote de Thasos est leur idole artistique.

Certaines découvertes archéologiques ont été menées par Thucydide durant la période de l’art Grec. En Grèce, la plupart des constructions ont été pillées et détruites pendant les guerres. Aussi, les séismes ont été catastrophiques pour de nombreux lieux. Toutefois, à Athènes, quelques monuments ont été épargnés, comme le temple d’Héphaïstos. L’art romain a été influencé par les Grecs. Les romains utilisaient les statuts comme moyen de répandre un message politique. En plus, des statuts, les mosaïques ont connu un réel essor grâce à leurs originalités.  

L’art du moyen-âge, allié de la pédagogie 

Au moyen-âge, l’art est devenu pédagogique. Aussi, il est un système créatif qui fait circuler des informations. Le moyen-âge s’étend sur une période de dix siècles et s’achève à la Renaissance. La conquête géographique, le succès commercial et l’audace artistique ont joué un rôle important concernant le déploie de l’art du moyen-âge. L’art médiéval est classifié sous plusieurs catégories et est catégorisé à partir des matières premières utilisées pour les structurer : l’argile, le verre, le fer, le tissu et le bois.

Le domaine de la religion a dominé durant cette période. L’art sacré est une œuvre qui exprime l’existence de diverses divinités et de la science théologique. Les représentations figuratives véhiculent les concepts théologiques et représentent des êtres historiques. Les manuscrits enluminés sont un trésor de la période médiévale. Cette technique est une manière de décorer un manuscrit en illustrant des messages, des textes et des images.