Les caractéristiques esthétiques de l’expressionnisme

L’expressionnisme artiste désigne un courant de pensée artistique figuratif, faisant partie intégrante de la galerie d’art moderne, né au début du 20e siècle en Europe. Celui-ci se caractérise en différents domaines (architecture, cinéma, danse, design, littérature, musique, œuvre numérique, peinture, photographie, sculpture, tableau et entre autres) artistiques. Sur ce, faut-il déjà comprendre au préalable les différentes caractéristiques esthétiques de l’expressionnisme ?

Les différents types de créations artistiques expressionnistes

En général, le style expressionniste touche différents domaines artistiques. À savoir : l’architecture, l’art visuel, le cinéma, la danse, la littérature, la musique, la peinture, le tableau et le théâtre.

En effet, l’architecture expressionniste a été marquée par le travail du tour de Einstein à Potsdam ou le Chilehaus de Hambourg. Celle-ci se focalise plus sur l’objectivité, l’approche pragmatique et pratique. En revanche, l’art visuel expressionniste se manifeste par l’esthétique romantique, le symbolisme, la courbe et la ligne des couleurs façonnées en fonction de l’état d’esprit. Puis, le cinéma expressionniste a été marqué par le film Le Cabinet du docteur Caligari en date des années 1920.

Par la suite, la danse expressionniste se présente sous forme de danse moderne initiée par Mary Wigman, l’élève de Rudolf Laban ainsi que celle en mode solo menée par des chorégraphes spécialisés. En outre, la musique expressionniste est entendue dans les opéras de Lulu et Wozzeck Berg et dans les autres drames. Par ailleurs, la littérature expressionniste désigne des créations littéraires avant-gardistes qui connaissent différentes variantes en Europe. Ici, vous pouvez distinguer le modèle datant de la veille de la PGM ou du modèle né de la PGM jusqu’en 1925 ou celui tardif disparu sous le régime nazi. Pour en savoir davantage, veuillez suivre ce lien www.bernard-buffet.fr

Caractéristiques générales du courant expressionniste

Pour commencer, l’expressionnisme fait partie intégrante de la galerie d’art moderne. En effet, par rapport aux autres mouvements de l’art moderne (constructivisme, surréalisme, futurisme, fauvisme, etc.), l’expressionnisme exprime une sensation intense et un dionysisme. Autrement dit, il présente généralement des formes irrégulières en 2D et en dissolution, des couleurs vives et est sans perspective. Puis, celui-ci est une tendance artistique qui fait ressortir l’aspect émotionnel de la réalité et l’exaspération.

Aussi, l’objectif de ce mouvement est de reprendre la communicabilité avec le spectateur et la facilité de lecture. Ce style artistique désigne un certain nombre de peintres expressionnistes français, allemands, autrichiens, russe. À savoir, les œuvres de : Anton Kruysen, Bernard Buffet, Chaïm Soutine, Fréderic Fiebig, Gen Paul, Georges Gimel, Georges Rouault, Marie Thérèse Auffray, Maurice Roche et bien d’autres. Par ailleurs, l’expressionnisme a pour vocation à la fois marchande, locative, promotionnelle, culturelle et consultative.

Les caractéristiques esthétiques de l’expressionnisme

Ce mouvement exprime la réalité subjective des émotions et les réponses attendues par les passionnés de l’art qui sont fascinés. Puis, c’est un style artistique qui retrace des aspects esthétiques romantiques. En effet, il représente une émotion intense, un dionysisme avec ses couleurs vives en forme irrégulière en dissolution. Aussi, il met en scène des symboles basés sur la psychanalyse naissante. Par la suite, la danse expressionniste se caractérise par la danse moderne menée par Rudolf Laban en relation avec la danse théâtrale et la danse solo. Celle-ci est désormais inscrite dans le patrimoine culturel immatériel.

Par contre, la littérature expressionniste se présente en poésie ou poème basé sur la rythmisation, l’élan dithyrambique, la distanciation aux normes linguistiques et revêt un certain néologisme. Les modèles connus durant la guerre mondiale exploitent souvent les motifs contemporains dans les œuvres dramatiques et les proses. En peinture, l’expressionnisme se caractérise par la déformation des couleurs et de la ligne pour une affirmation visible et exacerbée assurée par les peintres expressionnistes professionnels. Dans le monde musical, cette tendance affirme l’aspect émotionnel et subjectif de la réalité dans le premier quart du 20e siècle. Et le tableau expressionniste relate généralement l’intensité de l’expression, la beauté académique, la difformité du personnage, l’expression de l’âme, la tension psychologique et le désarroi existentiel.