Les meilleurs artistes peintres Québécois

artistes peintres Québécois

La peinture est une forme d’art qui a depuis longtemps marqué l’histoire. Une peinture de collection peut valoir une somme faramineuse. Des piliers historiques du 3e art comme Michel Ange ou Picasso jusqu’aux artistes contemporains les plus célèbres comme Gerhard Richter ou encore Yan Pei Ming, l’artiste qui a peint l’œuvre fait toujours la valeur d’une toile. Au Québec, on retrouve aujourd’hui de nombreux artistes-peintres reconnus que l’on peut d’ailleurs classer en fonction du type de peinture auquel ils se sont focalisé. Focus.

Artistes québécois de la peinture abstraite

L’art abstrait est une forme d’art dans laquelle l’artiste ne représente dans son œuvre ni réalité ni objet en particulier, mais des formes et des graphismes abstraites qui ne peuvent être compris que de façon personnelle et subjective. Dans la peinture abstraite, l’artiste peint des figures insaisissables du grand public, mais qui renvoie ses émotions et que seuls les passionnés peuvent interpréter à leur manière. Parmi les artistes peintres québequois spécialisés dans l’art abstrait, il y a Victor Tekachenko qui peint des tableaux originaux dans lesquels on retrouve principalement des lignes allongées avec des motifs géométriques et des couleurs harmonieuses, majoritairement dans les tons “terre”. 

On peut également citer Hanna MacNaughtan, une artiste qui s’inspire du mouvement de l’eau et du son de la nature dans ses représentations. Hanna MacNaughtan n’est pas seulement célèbre au Canada, mais ses toiles impressionnistes cartonnent jusque dans les galeries d’art aux Etats-Unis. Mais lorsqu’on évoque la peinture abstraite québequoise, on ne peut se passer de faire référence à Baucan, un artiste peintre quebecois multidisciplinaire, mais grandement passionné d’art abstrait. Autodidacte, il fait ressentir dans ses œuvres fortes aux couleurs vives, la poésie et une certaine profondeur conçue pour mener les amateurs d’art à des réflexions lointaines. 

Artistes Peintres québécois et nature morte

Au Québec, on recense également nombreux peintres se focalisant dans la nature morte. Il s’agit d’un type d’art dans lequel sont représentés des êtres ou des objets inanimés : des fleurs dans un vase, une corbeille de fruits, un chat endormi près d’un succulent dîner, etc. Le souci du détail est ce qui caractérise la nature morte. Bethany Harper Williams, une artiste-peintre québécoise est reconnue pour ce type de travail artistique. Utilisant des tons pastel et vifs, elle représente des images figées par son pinceau. L’eau est omniprésente dans ses toiles, mais le calme et la paix y règnent également. La précision de ses pinceaux est impressionnante de telle sorte qu’on croirait que ses dessins sont des fruits de la photographie. 

Ensuite, il y a Beverly Hawksley qui est une artiste multidisciplinaire autodidacte, mais qui fait de la nature morte son domaine de prédilection favori. Dans ses toiles, Beverly retranscrit des histoires remplies d’énigmes et de mystères, sujets à des questionnements diverses. Le processus de la création est un point qu’elle considère comme source d’inspiration. Quelques-unes de ses peintures ont été utilisées comme illustration de livres et d’autres présentations. Par ailleurs, elle enseigne son art dans des écoles et pour certains groupes de personnes. Un autre représentant québécois de la nature morte : Éric Robitaille. En réalité, son art se situe entre le figuratif et l’abstrait. Il recourt donc à des techniques mixtes s’inspirant à la nature, particulièrement à la faune sauvage, mais dont l’objectif est e’ réalité de dépeindre les vertus humaines.

Artistes peintres québécois et réalisme

Lorsqu’on parle de réalisme, les diverses images dans lesquelles la vie est perceptible viennent immédiatement à l’esprit. En effet, le réalisme est une forme d’art comprenant des scènes de la vie quotidienne : un village animé avec tous ses points caractéristiques, une femme pensive se promenant seule au bord de la mer, des enfants qui ricanent et qui jouent, etc. Bref, autant d’images que l’on pourrait classer comme une banalité, mais qui avec mûre réflexion, renferment une certaine profondeur sur les réalités de la vie. Carol Malcolm est une artiste-peintre québécoise qui met un point d’honneur sur ce type de peinture. 

Dans ces toiles, elle recrée l’ambiance de son enfance avec les lieux exceptionnels dans lesquels elle a vécu. Jérémy Price est également l’un de ces peintres du réalisme. Amoureux du Canada et principalement de Montréal qu’il peint avec brio, cet artiste peintre québécois ressort dans ses œuvres des moments forts de cette ville, avec ses divers paysages et ses diverses saisons. Enfin, toujours dans ce type d’art qu’est le réalisme, il y a Susan Gale. Sa peinture recourt à une multitude de couleurs qui reflète une certaine nostalgie de la vie en communauté, particulièrement du milieu urbain. Bref, une artiste qui met en relief le paradoxe entre tranquillité de la ville et les bruits de celle-ci.